L’ Apôtre : La Grâce et l’Apostolat

2 ème Partie

La Grâce et l’Apostolat

Apôtre : Une grâce de Dieu, un ministère mis à part pour annoncer l’Évangile, ENVOYÉ par Dieu pour amener les croyants à l’obéissance de la Foi.

Romain 1 :1 Paul, serviteur du Christ–Jésus, appelé à être apôtre, mis à part pour l’Évangile de Dieu, 2 Cet Évangile, Dieu l’avait promis auparavant par ses prophètes dans les saintes Écritures,3 il concerne son Fils, né de la descendance de David selon la chair,4 et déclaré Fils de Dieu avec puissance selon l’Esprit de sainteté, par sa résurrection d’entre les morts :5 Jésus–Christ notre Seigneur. C’est par lui que nous avons reçu la grâce et l’apostolat pour amener, en son nom, à l’obéissance de la foi toutes les nations,

2 Corinthiens 10:5 Nous renversons les raisonnements et toute hauteur qui s’élèvent contre la connaissance de Dieu, et nous amenons toute pensée captive à l’obéissance au Christ.

« Reçu la Grâce et l’apostolat » : la mission de l’Apôtre est  de transmettre la révélation du mystère de christ par la prédication de l’évangile . Il est envoyé pour poser une fondation dans le cœur des croyants, protéger et propager la Saine Doctrine de Christ.

But : Amener par l’Esprit les croyants à l’obéissance de la foi.

Paul avait une pleine conscience qu’il était envoyé par Dieu et que l’action de son Ministère (Apostolat) ne pouvait s’opérer et se déposer dans le cœur des croyants que par la « Grâce » et par la révélation.

Obéir à Dieu, à la foi,  n’est pas chose facile pour un homme. Le jeune homme riche pouvait se targuer d’avoir une vie conforme à la loi de Moïse, mais lorsque Jésus lui dit « il te manque une chose », il s’en alla tout triste. Vendre ses biens et en partager aux pauvres était la volonté de Jésus pour sa vie. Volonté a laquelle il n’a pas répondue.

N’avoir qu’une grande connaissance de la Parole de Dieu n’est absolument pas suffisant. Le jeune homme riche en est l’exemple. Sans une réelle fondation posée dans nos vies, il sera difficile à un croyant de répondre par l’obéissance à la volonté de Dieu. Cette fondation Paul en parle comme étant le ministère qui le pose :

1 Corinthiens 3:10 Selon la grâce de Dieu qui m’a été donnée, comme un « sage architecte », j’ai posé le fondement

Il dit clairement que c’est une « grâce » qui lui a été donné pour « poser » ce fondement. Il est nulle part ailleurs écrit qu’un autre des ministères d’éphésiens 4 est appelé a le faire.

Nous comprenons donc que c’est dans l’onction qui anime l’Apôtre que se trouve la Grâce de Dieu pour poser une fondation solide dans la vie du croyant. Notons que Paul ne parle pas de prêcher, d’expliquer, d’enseigner, mais bien de « POSER ». Il nous fait comprendre que l’apostolat qu’il avait reçu était accompagné de la Grâce de Dieu pour « POSER » et c’est cette grâce dans son ministère qui allait permettre au croyant d’entrer dans l’obéissance.

Il est donc impératif que ce ministère soit ramené dans l’Église et que nous puissions comprendre sa priorité pour les croyants. Ce n’est pas le tout de prêcher, ni de connaître la Parole de Dieu et d’avoir fait une école biblique. C’est avant tout d’être envoyé et de constater l’œuvre qu’accomplit le ministère. c’est là toute la différence.

Quand l’Église de Corinthe, passait par des troubles, ce n’était pas les anciens qui étaient en place qui pouvait la ramener sur le vrai chemin. Paul le confirme dans 1 Cor 6:5 en disant qu’il n’y a pas un seul homme sage au milieu d’eux et plus loin dans 1cor 4:15 qu’ils pouvaient avoir plusieurs maîtres, mais qu’un seul père : Lui.

De part leur situation, la priorité pour Corinthe a été l’intervention du ministère de l’apôtre Paul qui était un père pour eux. C’était de cette manière que Dieu avait révélé qu’il  construirait son Église. C’est le seul ministère établit par Dieu qui pouvait ramener les corinthiens à l’obéissance de la foi, c’est à dire à perdre leur vie à renoncer à eux-mêmes et à faire confiance au Seigneur.

Malheureusement, de nos jours et a cause de l’absence de ce ministère, l’Église subie incompétence des ministères qui ne sont pas appelé pour certaines fonctions qu’ils accomplissent. Il faut le constater comme un manque et pas un reproche. L’Église est un corps, elle est appelée à fonctionner comme tel. La main ne pourra jamais faire quelque chose sans le cerveau et vice versa. C’est pourquoi, sans les cinq ministères, il est impossible que l’Église puisse se perfectionner. De même que sans évangéliste, il serait difficile à l’Église de  devenir gagneuse d’âmes, de même sans Apôtres, le légalisme et les fausses doctrines prennent une place prépondérante et détruit. C’est ce qui se passe depuis plusieurs siècles. Pourquoi « détruire »? parce que la loi tue, même si elle est vérité. La bible sans l’onction des ministères ou une révélation de Dieu est une lettre morte. (ni par la force, mais c’est par mon Esprit, dit l’Éternel des armées.)

En ce qui le concerne, Paul le reconnait dans sa vie. 1 Corinthiens 15:10 Par la grâce de Dieu je suis ce que je suis, et sa grâce envers moi n’a pas été vaine ;

Examinons par exemple cet enseignement de Jésus :  « Mais moi, je vous dis de ne pas résister au méchant. Si quelqu’un te frappe sur la joue droite, tends–lui aussi l’autre. »

Comme le jeune homme riche, il est tellement plus facile de dire je ne mentirai pas parce que la Parole de Dieu condamne le mensonge. Mais Tendre la joue gauche à celui qui nous frappe sur celle de droite nécessite une Grâce divine. Combien de route similaire à celle-ci faisons nous face dans la vie, dans nos couples, au travail etc….

  • Quelle est donc la volonté du Seigneur lorsque celle ci se présente à nous?
  • Que possédons nous au fond de nous pour y faire face?
  • Quelle est la fondation posée dans nos vies pour que nous puissions entrer dans l’obéissance?
  • Comment suis-je établit dans le Seigneur pour la vivre (obéissance) quand je sais que Jésus me conduit en cela:

 » Si quelqu’un veut venir après moi, qu’il renonce à lui–même, qu’il se charge de sa croix et qu’il me suive »

Répondre à cet appel et demeurer sur cette route nécessite le besoin de la Grâce de Dieu pour rester dans la foi. Cette Grâce, l’écriture nous enseigne qu’Elle est transportée par l’Onction apostolique pour l’Église. Elle est transmise par le message de « Jésus-Christ crucifié » que prêche, pose l’apôtre et qui se révèle ainsi dans les cœurs par le Saint-Esprit. Paul avait cette révélation, ce qui lui donnait le cœur suivant :

Colossiens 1:24 Je me réjouis maintenant dans mes souffrances pour vous et je supplée dans ma chair à ce qui manque aux afflictions du Christ pour son corps qui est l’Église

1 Thessalonic 3:10 Nuit et jour, nous lui adressons de très instantes supplications, afin de voir votre visage et de suppléer à ce qui manque à votre foi.

Il est donc important de considérer la priorité de ce ministère,  et aussi réaliser l’importance que contient les autres ministères d’éph 4:11. Attribuer à chacun leur propre valeur au sein de l’Église. Cependant nous devons absolument prendre conscience du rôle de chacun et ensuite considérer les priorités sans en faire d’elles des prépondérances.

C’est pourquoi Paul dit : « Dieu a établit premièrement les apôtres » . Sans se mettre en avant, il communique par le Saint-Esprit la priorité. Tout au long de l’étude nous verrons cette importance, pour que l’Église soit construite selon le plan et le cœur de Dieu.

Le plus beau des caractères de Christ pour l’Église : perdre sa vie : la croix

Nous comprenons aujourd’hui, que l’une des raisons pour laquelle nombre de chrétiens quittent la foi vaincue par l’impossibilité de vivre une vie chrétienne , c’est l’absence de cette Grâce et de cet apostolat qui pose la fondation nécessaire pour la vivre. Cet absence a été remplacée par des ministères qui ne sont pas appelés et oints pour cela. D’ailleurs les églises aujourd’hui sont pour la plupart d’entre elles sous la conduite d’un seul ministère : celui du Pasteur qui bien souvent n’en est pas un. C’est de cette manière que l’Église à vraiment trinqué et trinque encore, car le pasteur n’est pas appelé a poser des fondations. C’est une des plus grandes raisons du nombre de croyants qui sont aujourd’hui sans églises, déçues d’un système issu de la religion.

L’absence de ce ministère à aussi permis à toutes sortes de fausses doctrines, de fausses conceptions de l’Église de s’y installer. Des dénominations sont naît et naissent d’insatisfaction et de mésentente produisant des divisions. Pourquoi?

Lisons cette Grâce et cet Apostolat pour les anciens d’Églises :

Actes 20: 17 Cependant, de Milet, Paul envoya chercher à Éphèse les anciens de l’Église.18 Lorsqu’ils furent arrivés auprès de lui, il leur dit : Vous savez comment je me suis tout le temps conduit avec vous, depuis le premier jour où j’ai mis le pied en Asie ;19 j’ai servi le Seigneur en toute humilité, avec larmes, et au milieu des épreuves que me suscitaient les complots des Juifs.20 Sans rien dissimuler, je vous annonçais et vous enseignais publiquement et dans les maisons, tout ce qui vous était utile,21 en proclamant aux Juifs et aux Grecs la repentance envers Dieu et la foi en notre Seigneur Jésus.

Pourquoi tant de dérives, de divisions, et de dénominations? Qui de nos jours parle de coeur a coeur avec les dirigeants des églises et leur enseigne ce qui leur est utile?

Dans ce passage, Les anciens et non pas un pasteur pour le souligner, avaient une relation très proche avec l’apôtre, ils n’étaient pas privés de la Grâce de Dieu manifestée par le ministère de Paul. Ils étaient informés de ce qui leur était utile pour la construction de l’Église par un architecte chevronné: Paul.

L’absence de ce ministère est un vide de nos jours, les pasteurs ou autres sont aujourd’hui usés, fatigués, certains même se suicide, car privés du vrai ministère de l’apôtre, ils sont privés de la Grâce de Dieu et des conseils  qui leurs sont utiles qui sont contenus dans cette onction. C’est ce contenu que Paul transmettait aux anciens de l’Église pour qu’ils soit eux-mêmes dans l’obéissance de la foi (actes 20).

L’Église d’aujourd’hui est appelée revivre cette dimension, Jésus veut restaurer ce ministère, l’envoyer et lui donner la place qu’il doit avoir dans le cœur de l’Église et des hommes de Dieu.

le nouveau testament ne relate aucune division que les églises locales ont subies pour des causes de mésentente. Aucun éclatement de ces églises se traduisant par l’ouverture d’une autre assemblée n’est mentionné et encore moins des chrétiens qui seraient devenus des Sans Églises Fixes (S.E.F) désirant vivre l’Église selon leur idéal .

Nous ne voyons pas non plus plusieurs assemblées dans une ville avec chacun une doctrine différente ou plus complète. Le nouveau testament, relate ce principe : « une ville », « une église . C’est clair dans la bible, c’était l’Église de Jérusalem, d’Antioche, de Corinthe………. Une grâce reposait sur eux (les apôtres) et ils transmettaient aux églises locales  la volonté de Dieu et la révélation de la croix de Jésus. C’est dans le message apostolique,  que toutes situations et de surcroît les divisions trouvaient leurs issues (1Cor 1 : 24).  Ce message que les Apôtres et d’avantage Paul communiquaient avec une force divine c’était le message de Jésus Christ crucifié. Ce message déposait dans les cœurs une vrai fondation et  conduisant ainsi le peuple de Dieu à renoncer à eux-mêmes au profit de la volonté du Seigneur.

Actes 4:33 Avec une grande puissance les apôtres rendaient témoignage de la résurrection du Seigneur Jésus. Et une grande grâce reposait sur eux tous.

L’intervention de Paul produisait ceci :

2 Corinthiens 7:9 je me réjouis à cette heure, non pas de ce que vous avez été attristés, mais de ce que votre tristesse vous a portés à la repentance ; car vous avez été attristés selon Dieu, si bien que vous n’avez subi de notre part aucun dommage.

« Si bien que vous n’avez subi de notre part aucun dommage ». Une repentance selon Dieu créée par l’onction dans la vie de Paul. L’Église ne ressentait aucun dommage de Paul comme c’est le cas malheureusement aujourd’hui. Il était une grande grâce pour l’Église de Corinthe qui était au bord de l’éclatement, grâce à l’onction déposé sur sa vie par le Seigneur et ainsi cette Église locale de Corinthe a été emmener a l’obéissance de la foi.

Il est évident et à la lumière de la Parole de Dieu, que l’Église sans ce ministère reste privé d’une grande Grâce. Bien que l’Église de Corinthe avait à sa tête des anciens et des ministères (plusieurs maitres disaient Paul), ces hommes avait leur évangile et a leur honte, Paul leur dit vous n’êtes même pas capables de prononcer entre frères et d’amener le vrai évangile.

Tant que l’Église ne voudra pas reconnaître la priorité de ce ministère, et s’entêter a continuer d’être conduit par des maîtres, le résultat sera la division ou les fausses doctrines.

Paul leur dit « vous n’avez pas plusieurs pères ». C’est moi qui vous ait « engendrés »., et pour que l’Église se redresse, se repente, je vous envoie Timothée qui vous rappellera « mes voies en Christ ».  Paul était cet homme, cet apôtre envoyé par Dieu pour l’Église de Corinthe.

1 Corinthiens 6:5 Je le dis à votre honte. Ainsi, parmi vous, il n’y a pas un seul homme sage qui puisse prononcer un jugement entre ses frères !

Tellement de pasteurs luttent aujourd’hui pour régler leurs problèmes d’Église et ils ne sont pas équipés par Dieu pour emmener l’Église a l’obéissance de la foi. Résultat, il y a une amélioration, mais elle ne dure pas et l’église subit l’éternel recommencement.

Chaque ministère a une fonction définie et avant son retour, Dieu veut équiper l’Église des hommes oints de Sa capacité pour chaque domaine en considérant les priorités qu’Il a établies.  Un Électricien, fera toujours du bricolage s’il se met a poser des fenêtres.

Pour revenir à l’Église de Corinthe, Paul et Timothée furent les seuls capables de ramener l’obéissance de la foi dans le cœur des corinthiens. Ils avaient « le message ».

Sans cette révélation, il sera difficile de nos jours de faire partie de ceux que Dieu appelle pour construire l’Église des derniers temps. Il est nécessaire d’avoir « le message » sans lequel Elle ne croîtra pas et ne sera pas un « solide assemblage » et restera dans des luttes intestinales qui ne feront qu’accroitre le désarroi des Églises.

L’Église doit entendre et comprendre son besoin. Prions le Seigneur pour qu’il nous révèle son plan divin pour l’Église.

A suivre…. Poser la fondation et batir dessus ICI

A propos jnpa

Donné ma vie a Jésus depuis Juin 1982
Galerie | Cet article a été publié dans L'APÔTRE. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s